News

Un Canadien obtient la vie aux États-Unis pour le soutien à la propagande de l’Etat islamique

Le ministère américain de la Justice a déclaré qu’un citoyen canadien d’origine saoudienne a été condamné à la prison à vie vendredi pour avoir comploté en vue de fournir un soutien entraînant la mort de l’organisation terroriste ISIS.

Le communiqué du ministère de la Justice indique que Mohammed Khalifa, 39 ans, a plaidé coupable en décembre dernier devant le tribunal de district du district oriental de Virginie à une accusation de complot en vue de fournir du matériel ou des ressources à une organisation terroriste étrangère, entraînant la mort.

La déclaration indique que Khalifa était un haut responsable de la propagande de l’État islamique qui a servi de narrateur anglophone sur plus d’une douzaine de vidéos violentes de l’État islamique.

Il indique également que Khalifa, qui a été capturé en Syrie en 2019, a servi comme combattant de l’Etat islamique et a exécuté deux soldats syriens au nom de l’organisation terroriste.

La déclaration du ministère de la Justice indique que Khalifa a raconté deux des vidéos les plus violentes de l’Etat islamique : « Flames of War : Fighting Has Just Begun » et « Flames of War II : Until The Final Hour », toutes deux illustrant des exécutions de prisonniers et des attaques terroristes contre les États-Unis.

Affaires mondiales Canada n’était pas disponible dans l’immédiat pour commenter la condamnation.

« Pendant que Khalifa était un membre éminent de l’Etat islamique, l’organisation terroriste menait une campagne brutale de prise d’otages et de demande de rançon impliquant des journalistes et des travailleurs humanitaires venus en Syrie du monde entier », indique le communiqué.

« Entre le 19 août 2014 et le 6 février 2015, l’Etat islamique a tué huit citoyens américains, britanniques et japonais en Syrie dans le cadre de la prise d’otages. »


Ce rapport de La Presse canadienne a été publié pour la première fois le 30 juillet 2022.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page