News

Un Canadien condamné à la prison à vie par un juge américain pour avoir aidé l’Etat islamique

Un juge américain a condamné vendredi un Canadien d’origine saoudienne à la prison à vie après avoir plaidé coupable en décembre d’avoir aidé l’État islamique en travaillant avec des propagandistes qui ont rendu public la décapitation d’otages par le groupe, dont le journaliste américain James Foley.

Mohammed Khalifa, 39 ans, qui a grandi à Toronto et a quitté le Canada en 2013 pour la Syrie, a tué deux soldats syriens au nom du groupe avant sa capture par les forces kurdes soutenues par les États-Unis en 2019, a déclaré le ministère américain de la Justice dans un communiqué sur sa peine. .

Il a été transféré sous la garde du Federal Bureau of Investigation en octobre de l’année dernière et a plaidé coupable le 10 décembre pour avoir fourni un soutien matériel ou des ressources à une organisation terroriste étrangère, entraînant la mort, a indiqué le département.

Sa peine à perpétuité a été ordonnée par le juge de district américain principal TS Ellis du district oriental de Virginie, où se sont déroulées ses procédures judiciaires.

L’État islamique a acquis une notoriété mondiale après avoir diffusé en 2014 des vidéos de la décapitation des journalistes américains James Foley et Steven Sotloff, et des travailleurs humanitaires britanniques Alan Henning et David Haines.

Khalifa travaillait dans l’unité qui a diffusé les vidéos, ont déclaré les procureurs américains.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page