News

Rachat d’armes à feu : liste complète des prix que le gouvernement fédéral propose de payer

Le gouvernement fédéral a dévoilé le montant qu’il prévoit de payer aux propriétaires d’armes à feu pour les armes à feu interdites qu’ils remettent dans le cadre du programme de rachat obligatoire.

Jeudi, Sécurité publique Canada a publié une liste de prix complète décrivant le montant de l’indemnisation que les propriétaires individuels peuvent s’attendre à recevoir dans le cadre du programme. L’offre de rachat s’applique aux plus de 1 500 modèles et variantes d’armes « de type assaut » dont le gouvernement a interdit la vente et l’utilisation le 1er mai 2020.

«Il sera obligatoire pour les individus de participer au programme de rachat, de rendre leurs armes à feu de type assaut rendues inutilisables aux frais du gouvernement ou d’en disposer autrement légalement», a déclaré Sécurité publique Canada dans un communiqué.

Voici le montant d’indemnisation proposé pour les 11 catégories d’armes à feu prohibées :

  • Armes à feu à plate-forme AR telles que les fusils M16, AR-10 et AR-15 et la carabine M4 : 1 337 $
  • Tempête Beretta Cx4: 1 317 $
  • Carabine CZ Scorpion EVO 3 et pistolet CZ Scorpion EVO 3 : 1 291 $
  • Fusil M14 : 2 612 $
  • Fusil Robinson Armament XCR : 2 735 $
  • Carabine Ruger Mini-14 : 1 407 $
  • Fusil SG-550 et carabine SG-551 : 6 209 $
  • SIG Sauer MCX, avant-bras MPX tels que la carabine SIG Sauer SIG MPX et le pistolet SIG Sauer SIG MPX : 2 369 $
  • Carabine Vz58 : 1 139 $
  • Armes à feu d’un diamètre d’âme de 20 mm ou plus – autres que celles conçues exclusivement dans le but de neutraliser des engins explosifs : 2 684 $
  • Armes à feu capables de décharger un projectile avec une énergie initiale supérieure à 10 000 joules : 2 819 $

La liste de prix est basée sur ce que les Canadiens ont pu payer pour acheter ces armes avant le changement de politique sur lequel le premier ministre Justin Trudeau a fait campagne en 2019, et a ensuite annoncé à la suite de la fusillade de masse en Nouvelle-Écosse en 2020.

D’ici le 28 août, le gouvernement fédéral sollicite les commentaires des propriétaires d’armes à feu, des entreprises et de l’industrie des armes à feu sur les montants d’indemnisation proposés, le ministre de la Sécurité publique, Marco Mendicino, affirmant que l’objectif est de retirer les armes à feu des communautés canadiennes tout en indemnisant équitablement les propriétaires actuels. . Le gouvernement a a publié une enquête en ligne pour les personnes intéressées à remplir.

Une fois la période de consultation terminée, le gouvernement indique que les propriétaires d’armes à feu connus seront contactés pour participer au programme. Les libéraux ont déjà mis en place une période d’amnistie jusqu’au 20 octobre 2023 permettant aux propriétaires légitimes de ces armes à feu prohibées d’être protégés contre la responsabilité criminelle pendant qu’ils prennent les mesures nécessaires pour s’y conformer.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page