News

Poilievre et Lewis officiellement exclus du troisième débat conservateur

Deux des candidats les plus en vue à la direction conservatrice ne participeront pas au dernier débat officiel du parti.

Les responsables conservateurs ont confirmé que Pierre Poilievre et Leslyn Lewis avaient dit aux responsables du parti qu’ils n’assisteraient pas au débat du 3 août à Ottawa.

Cela laisse Jean Charest, Roman Baber et Scott Aitchison pour 90 minutes mercredi à 18 h HE.

Selon les règles du parti, Poilievre et Lewis doivent désormais payer une pénalité automatique de 50 000 $ pour avoir sauté un débat officiel. Tous deux avaient déjà fait savoir qu’ils n’étaient pas satisfaits de la décision d’organiser un troisième débat.

La conseillère principale de Poilievre, Jenni Byrne, a publié la semaine dernière une déclaration affirmant que le premier débat officiel du parti à Edmonton était « largement reconnu comme un embarras » et blâmant le parti pour son choix de modérateur et de format.

Byrne a écrit que puisque le temps d’inscrire de nouveaux membres est maintenant terminé, Poilievre doit être sur la route « sans interruption » pour que les membres remplissent leurs bulletins de vote. Elle s’est moquée de Charest, affirmant qu’il avait besoin de la participation de Poilievre au débat pour attirer un auditoire.

Lewis, quant à elle, a partagé publiquement une lettre qu’elle avait envoyée au comité de direction des conservateurs. Dans ce document, Lewis a affirmé qu’elle n’avait reçu aucune information sur le format du débat et qu’elle avait dit au parti qu’elle ne serait pas disponible à la date fixée pour l’événement.

Elle a demandé au comité si le débat aborderait «les questions habituelles» sur les pipelines et les budgets ou aborderait plutôt des problèmes dont elle dit entendre parler tous les jours par les conservateurs – comme les appels à une enquête sur la réponse du Canada à la pandémie et les préoccupations concernant le Forum économique mondial .

Le Parti conservateur a organisé un vote en ligne demandant aux membres de déterminer si un troisième débat était justifié. Il a déclaré qu’il y avait un « consensus écrasant » en faveur du débat, qu’il considère comme une « opportunité clé » pour aider les membres à décider qui devrait diriger le parti.

Le parti a commencé à envoyer des bulletins de vote classés aux membres plus tôt ce mois-ci et environ 80 000 ont déjà été renvoyés, a déclaré un porte-parole du parti.

Le nom de Patrick Brown apparaît sur ce bulletin de vote, malgré sa disqualification par des responsables le 5 juillet pour ce que le comité de direction du parti a qualifié de « graves allégations d’actes répréhensibles » concernant le financement de la campagne.

Charest suggère que Poilievre mérite une certaine « liberté »

La campagne de Charest a utilisé le débat à venir comme une occasion de se moquer de Poilievre.

Dans les heures qui ont précédé la confirmation par le parti que le député de Carleton ne participerait pas au débat, la campagne de Charest a publié une vidéo en ligne avec la légende « Il est temps de #FreePierre » – apparemment un riff sur le thème de la campagne de Poilievre sur la liberté.

Les conservateurs ont jusqu’au 6 septembre à 17 h HE pour poster l’enveloppe contenant leurs bulletins de vote. Le gagnant sera annoncé le 10 septembre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page