News

Panne de Rogers : la société affirme qu’elle n’aurait pas pu rétablir les services plus rapidement

TORONTO-

Rogers Communications Inc. affirme dans une soumission au régulateur fédéral des télécommunications qu’elle n’aurait pas pu rétablir les services d’urgence plus rapidement lors d’une panne de service généralisée au début du mois qui a paralysé les réseaux de l’entreprise et touché des millions de clients à travers le Canada.

De nouveaux détails sur l’étendue de la perturbation ont également été inclus dans le dossier et vont des médias incapables de produire des émissions d’information aux pannes pour tous les clients des infrastructures critiques telles que les hôpitaux et les fournisseurs d’énergie.

Face aux plaintes et aux demandes d’enquête publique, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes avait donné à Rogers jusqu’à vendredi pour expliquer les causes de la panne, l’étendue du problème et les mesures prises pour éviter qu’un problème similaire ne se reproduise.

Une grande partie des informations spécifiques fournies par la société de télécommunications ont été supprimées du document par le CRTC à des fins de sécurité et de concurrence.

Rogers a déclaré que l’étendue du problème, qui a déconnecté tous les services sans fil et câblés pour ses clients et les autres fournisseurs qui utilisent le réseau de Rogers, signifiait que la seule façon de restaurer le 911 et les services d’alerte était de s’attaquer au problème à sa source plutôt que de cibler spécifiquement ceux zones de réparations prioritaires.

Des représentants de la société doivent comparaître devant un comité des Communes lundi pour discuter plus en détail de la panne.


Ce rapport de La Presse canadienne a été publié pour la première fois le 22 juillet 2022.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page