News

Le pape François au Canada : un cardinal canadien donne un aperçu

Le pape François arrive au Canada dimanche, marquant la première visite papale au pays en 20 ans. Il devrait s’excuser pour le rôle de l’Église catholique romaine dans le système des pensionnats, un suivi en personne de ses excuses historiques en avril.

Le cardinal Michael Czerny rejoindra le pape, qui participera à son premier voyage papal. Le Canadien a été nommé cardinal il y a à peine deux ans par le pape François.

Avant de partir pour sa visite, Czerny s’est assis pour une entrevue exclusive avec CTV National News pour discuter de ce qu’il s’attend à ce que le voyage accomplisse.

« Il est toujours important d’inclure non seulement la réparation du passé, mais la construction d’un nouvel avenir. Et c’est ce qui rend, je pense, tout cela si important », a déclaré Czerny au chef du bureau de CTV National News Manitoba, Jill Macyshon, au Vatican.

« Il ne s’agit pas principalement du passé, mais principalement de l’avenir. »

Czerny a déclaré qu’il s’attend à ce que la visite du pape mène à un «dialogue sincère et respectueux» qui pourrait éventuellement mener à un «partenariat» entre l’Église catholique romaine et les communautés autochtones du Canada.

On estime que 150 000 enfants des Premières nations, métis et inuits ont été forcés de fréquenter des pensionnats au Canada pendant un siècle. L’Église catholique dirigeait environ 60 % des institutions. Le dernier pensionnat a fermé en 1996.

Czerny a déclaré que ce à quoi ressemblera la réconciliation « reste à voir ».

« Ce à quoi ressemblerait la réconciliation dépend beaucoup des peuples autochtones du Canada, de l’Église dans ce cas particulier, mais en général de toutes les communautés religieuses et de l’ensemble de la population canadienne », a déclaré Czerny.


Regardez l’interview exclusive du Cardinal Michael Czerny en haut de l’article.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page