News

Le nombre de morts au Pakistan après des semaines de pluies de mousson et des inondations soudaines dépasse les 300

Le bilan de plus de cinq semaines de pluies de mousson et d’inondations soudaines à travers le Pakistan a atteint 304 morts, ont annoncé samedi les autorités.

Depuis la mi-juin, le déluge a gonflé les rivières et endommagé les autoroutes et les ponts, perturbant la circulation. Près de 9 000 maisons ont été entièrement détruites ou partiellement endommagées.

La province instable et appauvrie du sud-ouest du Baloutchistan a été particulièrement touchée, où 99 personnes sont mortes dans des incidents liés à la pluie et aux inondations qui ont suivi, suivies de 70 morts dans la province méridionale du Sindh.

Il y a également eu 61 morts dans la province nord-ouest de Khyber Pakhtunkhwa, à la frontière de l’Afghanistan, et 60 dans la province orientale du Pendjab. Les morts comprennent des femmes et des enfants, et au moins 284 personnes ont été blessées.

Chaque année, une grande partie du Pakistan est aux prises avec les moussons annuelles, attirant des critiques sur la mauvaise planification du gouvernement. La saison s’étend de juillet à septembre. Les pluies sont essentielles pour irriguer les cultures et remplir les barrages et autres réservoirs d’eau au Pakistan.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page