News

Le député Kevin Vuong condamné à une amende pour avoir omis de signaler une accusation d’agression sexuelle

MONTRÉAL –

Kevin Vuong, député de Toronto et réserviste de la Marine, a été condamné à une amende de 500 $ pour avoir omis d’informer la Marine royale canadienne d’une accusation d’agression sexuelle en 2019.

Le porte-parole de la Réserve navale, le lieutenant Robert Moore, a déclaré que Vuong lors d’un procès sommaire à Montréal avait reconnu l’accusation d’avoir omis de signaler une arrestation.

Un procès sommaire est moins formel qu’une cour martiale et utilisé pour des infractions militaires relativement mineures.

Bien que l’accusation d’agression sexuelle contre Vuong ait été abandonnée par la suite, les militaires, y compris les réservistes, sont tenus d’informer leur commandant s’ils sont arrêtés par la police civile.

Vuong siège en tant que député indépendant et détient le grade de sous-lieutenant dans la Réserve navale.

Il était à l’origine candidat avec les libéraux, mais ils l’ont lâché deux jours avant les élections fédérales de 2021 après que l’accusation d’agression sexuelle a été rapportée dans les médias.


Ce rapport de La Presse canadienne a été publié pour la première fois le 20 juillet 2022.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page