News

La vague de chaleur au Royaume-Uni a fait « soulever » la piste de l’aéroport

L’un des plus grands aéroports du Royaume-Uni a suspendu ses vols lundi après que des températures élevées aient endommagé une piste. Les températures ont grimpé jusqu’à 37 degrés Celsius (environ 99 degrés Fahrenheit) dans certaines régions du pays.

L’aéroport de Londres Luton a annoncé la situation via Twitter et a mis à jour son statut lorsque l’aéroport a repris ses activités lundi soir.

Une « réparation essentielle de la piste » était nécessaire « après que des températures de surface élevées aient provoqué le soulèvement d’une petite section », a déclaré l’aéroport sur Twitter.

Les opérations complètes ont repris juste après 18 heures à Londres.

L’annonce de l’aéroport de Luton est intervenue quelques heures après que la Royal Air Force (RAF) a suspendu tous les vols à destination et en provenance de Brize Norton, sa plus grande base aérienne, dans l’Oxfordshire après qu’un rapport de Sky News a suggéré que le la piste avait « fondu ».

La Ministère britannique de la Défense a tweeté une déclaration sur les vols à Brize Norton lundi après-midi.

« Pendant cette période de température extrême, la sécurité des vols reste la priorité absolue de la RAF, de sorte que les avions utilisent des aérodromes alternatifs conformément à un plan établi de longue date. Cela signifie qu’il n’y a aucun impact sur les opérations de la RAF », indique le communiqué.

Pendant ce temps, Network Rail et Transport for London (TfL) ont déconseillé aux passagers de voyager lundi et mardi, sauf pour les « voyages essentiels », en raison du temps chaud. Des limitations de vitesse des trains ont également été introduites pour protéger les voies ferrées.

Vendredi, le Met Office du Royaume-Uni a émis son tout premier avertissement « rouge » de chaleur extrême pour lundi et mardi, avec des températures qui devraient atteindre 40 degrés Celsius (104 degrés Fahrenheit) dans certaines parties du pays.

La fermeture de l’aéroport de Luton est le dernier incident d’un été mouvementé pour les voyages au Royaume-Uni qui a vu des milliers de vols annulés, d’énormes files d’attente de sécurité et d’innombrables rapports de bagages retardés ou perdus.

La semaine dernière, l’aéroport d’Heathrow a annoncé un plafond de 100 000 passagers par jour jusqu’au 11 septembre et a demandé aux compagnies aériennes de cesser de vendre des billets pour voyager cet été alors qu’elle s’efforce de faire face à une forte demande et à des pénuries de personnel.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page