News

Inflation : le taux restera élevé toute l’année, selon le gouverneur de la BdC

Alors que les Canadiens continuent de ressentir les effets de l’augmentation du coût de la vie, le gouverneur de la Banque du Canada, Tiff Macklem, a déclaré que le taux d’inflation au Canada devrait rester « douloureusement élevé » pour le reste de l’année.

Mercredi, Statistique Canada a annoncé que le taux d’inflation annuel du pays était passé à 8,1 % en juin, contre 7,7 % en mai, marquant le plus grand changement annuel depuis janvier 1983.

Dans une interview exclusive avec Evan Solomon de CTV News, Macklem a déclaré que le taux d’inflation est « malheureusement… va probablement commencer par un sept pour le reste de l’année ».

« Ça va être terriblement élevé », a déclaré Macklem mercredi.

La hausse du taux d’inflation du mois dernier a été principalement attribuable à la hausse des prix de l’essence. Dans l’interview, Macklem a déclaré que les prix de l’essence ont depuis baissé et qu’il s’attend donc à ce que dans un mois, lorsque l’agence nationale des statistiques publiera ses données sur l’inflation de juillet, le taux « baisse probablement un peu ».

Cependant, Macklem a déclaré que la demande devance la capacité de l’économie à produire les biens que les gens veulent, ce qui continuera de créer des pressions inflationnistes.

En réponse à une inflation plus élevée que prévu, le 13 juillet, la Banque du Canada a relevé son taux d’intérêt à un jour de 100 points de base pour le porter à 2,5 %. Il s’agit de la plus forte hausse de taux de la banque centrale depuis août 1998.

La prochaine décision sur les taux de la Banque du Canada est fixée au 7 septembre, après la publication prévue le 16 août par StatCan de son rapport sur l’inflation de juillet.

Dans l’interview, Macklem a déclaré que s’il était primordial de ramener l’inflation à l’objectif de 2 %, il prévoyait d’augmenter à nouveau le taux directeur « assez rapidement ».

« Nous précipitons délibérément notre réponse aux taux d’intérêt. Nous voulons aller de l’avant », a-t-il déclaré.

Dans l’interview, Macklem a également parlé de ce qui motive la situation économique actuelle et s’il pense qu’une récession est à l’horizon.


Connectez-vous à CTV National News ce soir pour en savoir plus sur l’interview exclusive.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page