News

Hockey Canada cessera d’utiliser le fonds de réserve pour régler les réclamations pour agression sexuelle

Hockey Canada dit qu’il n’utilisera plus un fonds alimenté par les frais d’adhésion perçus à travers le pays pour régler les réclamations pour agression sexuelle.

Le soi-disant « Fonds national d’équité » a été dévoilé cette semaine alors que la fédération continue de faire face aux retombées d’une agression sexuelle présumée lors d’un événement de quatre ans à Londres, en Ontario, impliquant huit joueurs anonymes et les hors-de- règlement judiciaire.

La nouvelle du fonds secret a suscité la colère des Canadiens, dont le premier ministre Justin Trudeau.

Hockey Canada affirme qu’à compter d’aujourd’hui, le fonds « sera exclusivement consacré aux initiatives de sécurité, de bien-être et d’équité, ainsi qu’aux assurances dans l’ensemble de notre organisation ».

Les détails du fonds sont inclus dans un affidavit de juillet 2021 signé par Glen McCurdie, qui était alors vice-président des assurances et de la gestion des risques de Hockey Canada, dans le cadre d’une poursuite intentée par un joueur blessé en Ontario.

L’affidavit de McCurdie indiquait que « Hockey Canada maintient une réserve dans un compte séparé pour payer toutes les dettes non assurées au fur et à mesure qu’elles surviennent. » Il poursuit en disant que « les passifs non assurés incluent les réclamations potentielles pour abus sexuels passés ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page