News

Blair et Lucki témoigneront sur les allégations d’ingérence politique dans l’enquête sur la fusillade en Nouvelle-Écosse

La commissaire de la Gendarmerie royale du Canada, Brenda Lucki, et le ministre de la Protection civile, Bill Blair, témoigneront lundi devant un comité de la Chambre des communes pour répondre à des questions sur l’ingérence politique présumée du gouvernement libéral dans l’enquête sur la fusillade de masse de 2020 en Nouvelle-Écosse.

La controverse a éclaté le mois dernier lorsqu’il a été révélé que le surintendant de la GRC. Les notes de Darren Campbell indiquaient que Lucki avait tenté d’amener les enquêteurs à révéler publiquement les armes utilisées par le tireur. Lucki aurait été mécontente lorsque les enquêteurs ont refusé de divulguer cette information parce qu’elle avait fait une promesse au bureau du premier ministre et à Blair, qui était alors ministre de la Sécurité publique.

Les notes de Campbell suggèrent que le gouvernement voulait que l’information publique fasse avancer son programme de contrôle des armes à feu.

Lia Scanlan, l’ancienne directrice des communications de la GRC en Nouvelle-Écosse, a déclaré dans une lettre rendue publique le mois dernier que Lucki était sous pression après des conversations avec Blair.

Lucki a nié elle a tenté de s’immiscer dans l’enquête, tout comme Blair. Premier ministre Justin Trudeau a dit que le gouvernement n’avait pas mis de « indu » pression ou influence sur la GRC.

Les membres du comité de la sécurité publique et de la sécurité nationale chercheront des réponses de Lucki et Blair quant à la mesure dans laquelle le gouvernement aurait tenté de faire pression sur Lucki pour qu’il révèle des informations sur la fusillade.

Vous pouvez regarder le témoignage en direct ci-dessus, à partir de 11 h HE.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page