News

2 Windsor, Ont., résidents accusés de méfait dans le blocus du pont Ambassador

La police de Windsor, en Ontario, a inculpé deux personnes qui auraient été les organisateurs du blocus du convoi au poste frontière international du pont Ambassador il y a plus de cinq mois.

« Au cours de la manifestation, le service de police de Windsor et les services de police partenaires ont travaillé ensemble pour identifier les participants et les organisateurs/dirigeants impliqués », indique un communiqué de WPS jeudi.

Nycole Dicredico, 42 ans, et William Laframboise, 41 ans, de Windsor, sont tous deux accusés de méfait.

Le service de police a déclaré que le 9 février, deux véhicules sont entrés dans l’intersection de Huron Church Road et Tecumseh Road West près du pont Windsor-Detroit, bloquant la circulation en direction nord.

« Cela a finalement bloqué le trafic tentant de franchir une frontière internationale », a déclaré la police dans le communiqué.

Selon la police, les deux personnes inculpées étaient les conducteurs des deux véhicules et étaient des « meneurs/organisateurs » des manifestations.

L’accès au pont Ambassador a été bloqué le soir du 7 février par des camionneurs et d’autres personnes qui protestaient contre les mandats de santé publique liés au COVID-19.

Une injonction du tribunal interdisant à quiconque de bloquer l’accès au pont a été accordée le 11 février. Le blocus a été levé par la police le 13 février.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page